Agriculture

Accueil > N'Dali > Agriculture

La pluviométrie

En 2011-2012, la pluviométrie dans la Commune de N’Dali était de 1 101,5 mm de pluie en 64 jours. La pluviométrie la plus élevée a été enregistrée au mois de septembre avec 250 mm de plus en 15 jours. Elle est au-dessus de la moyenne départementale qui est de 983,845 en 57 jours mais en dessous de celle enregistrée à Tchaourou qui est de 1 126,59 mm en 54 jours.

En 2012-2013, elle est passée à 1 568 mm en 68 jours avec un pic dans le mois de 445 mm en14 jours. Soit une augmentation de 466,5 mm de pluie. Cette quantité est la plus grande pluviométrie enregistrée dans le département du Borgou et de l’Alibori dont la moyenne est de 1 306,06 mm de pluie en 65 jours. Au regard de tout cela, la Commune est fortement arrosée mais le pic est enregistrée dans la période où les semis ne se font pas. Le tableau suivant retrace la pluviométrie annuelle enregistrée dans la Commune.

Tableau : Pluviométrie enregistrée dans la commune de 2009 à 2012

Année

Hauteur  (mm)

Jours

2009

1085,52

59,15

2010

1116,92

70

2011

980,2

68

2012

1531,35

71

Source : logiciel SIT de la DAT 

La production

  • Les cultures de rente : ici il s’agit spécifiquement du coton. En 2011-2012, la production du coton est de 2 578,78 tonnes de coton sur une superficie de 2 714,5 ha.
  • Les céréales : il s’agit du maïs, du sorgho, du mil et le riz. En général, la quantité produite a augmenté passant de 21 297,3 tonnes à 28 427,08 tonnes. Cette augmentation est due d’une part à l’augmentation de la superficie cultivée qui est passé de 12075 ha à14 264,5 ha et d’autre part au suivi régulier des agents du CeCPA.
    La production de ces céréales en 2011-2012 est de 28 427,08 tonnes sur une superficie de 14 264,5 ha soit un rendement de 1,992 tonne/ha. Alors qu’en  2010-2011, la production est de  21 297,3 tonnes sur une superficie de 12075 ha soit un rendement de 1,763tonne/ha. Le rendement a connu un accroissement de 12,98%
  • Les légumineuses : il s’agit du niébé, de l’arachide, voandzou, soja. Entre 2011 et 2012, la production des légumineuses s’est accru de 78,13% et le rendement a connu une baisse de 01,09%, passant de 0,917 en 2011 à 0.907 tonne/ha c’est-à-dire moins d’une tonne par ha.
  • Racines et tubercules : ici c’est de l’igname, manioc, patate douce et pomme de terre.
    Entre 2011 et 2012, la superficie cultivée pour les racines et tubercules a connu une augmentation de 07,25% et  la a aussi connu un accroissement de 15,90%, Le rendement  a connu un accroissement de 08,06%.
  • Cultures maraîchères : tomates, gombo, piment, oignon citrulus.
    Entre 2011 et2012, la superficie cultivée pour les cultures maraîchères est de 638 ha pour une production de 1 237,44 tonnes. Soit 1,939 tonne /ha.

La pêche

Production : Entre 2011 et 2012, la production de la pêche continentale a baissé de 55,85%

Dans cette même période, la production de la pêche maritime industrielle constituée des poissons exportés a connu un accroissement de 61,19%. Donc la population consomme plus du poisson importé passée de 34 658 kg en 2011 à 55 867 kg en 2012, soit une augmentation de 21 209 kg en un an.

Equipements de pêche/pêcheurs : dans toute la Commune, nous dénombrons 04 pirogues pour la pêche continentale pour 07 pêcheurs artisanaux en 2012 contre 02  pirogues pour la pêche continentale pour 07 pêcheurs artisanaux en 2011.

Dans la Commune nous avons 05 retenues d’eau, 10 trous à poissons et 10 poissonneries en 2011. Et en 2012 nous avons 05 retenues d’eau, 17 trous à poissons, et 08 poissonneries.

Il faut signaler qu’il y a deux pêcheurs périurbains qui quittent Parakou pour venir pêcher dans la Commune qui ne font la déclaration de la quantité pêchée au près du CARDER.

Découvrez les communes

Sinende Bembereke Kalale Nikki Perere N'Dali Parakou Tchaourou